Savignoni trio e lo Papet

Du jazz manouche aux accents du Sud pourquoi pas, toutes les langues se valent, l’occitan swingue tout autant que l’italien, l’espagnol, le bambara. Symon, Sam et Jacques invitent lo Papet, alias Cauhapé à chanter les textes revisités par l’écrivain Robert Marti. Le tango tango devient Pinga Panga, le Just a gigolo fait son numéro, et rou la la, bouteille sur bouteille on ne reste pas indifférent à la célèbre « Montagne Sainte Geneviève »

Les trois jeunes musiciens font vibrer leurs cordes depuis déjà 4 ans, Dans cette formule de trio à quatre, ca groove le patois, pulse l’accent tonique.

Symon Savignoni Guitare solo
Jacques Bernard Contrebasse
Sam Guassch Guitare rythmique
Lo papet, Bernard Cauhapé Chant